Bébé refusant de prendre le biberon

Pourquoi ? Comment remédier à ce problème ? 

Si votre bébé (âgé de quelques mois) refuse catégoriquement l’introduction de lait en biberon surtout après un allaitement exclusif, il ne faut pas paniquer. En effet, on observe ce phénomène très souvent, surtout lors de la reprise du travail de la jeune maman après un congé de maternité qui a durée généralement 16 semaines.

Comment réagir

Il faut commencer par se détendre, d’éviter de stresser, plus la pression autour du biberon monte plus le bébé refusera de s’alimenter. En générale, les bébés fonctionnent à l’odeur tant que la maman est dans les alentours, il refusera de substituer le lait maternel par le lait en poudre.

Ensuite, il faut repérer si le motif du refus du biberon est à cause de la tétine ou du lait. Pour ce faire commencer par tirer du lait maternel et le mettre dans le biberon, s’il le boit, c’est à cause du lait en poudre. L’idéale, comme solution et d’apporter d’une façon progressive une portion de lait artificiel mélangé avec le lait maternel jusqu’ à ce que le bébé s’habitue au goût.

Si par contre, le bébé refuse la tétine, vous pouvez essayer d’autres de tétines avec des matériaux différents (silicone, caoutchouc) ou de taille ou forme différentes.

D’autre solution « Difrax » une innovation en matière de biberon

Plusieurs nouveaux types de biberons et de tétines ont été créé pour faciliter la transition lait maternelle, lait artificiel, dont certains ont été sélectionné pour une certification de qualité comme MRQP® ou « Elu produit de l’année ». Comme Difrax, élu produit de l’année 2017, en catégorie puériculture, ce biberon avec une forme unique en S, favorisant une tétée optimale en ayant une position naturelle de la maman, mais surtout d’éviter les bulles d’air dans le biberon. Mais encore la présence d’une valve anti colique dans la partie inférieure du biberon éviter les troubles coliques au bébé. En plus elle garantit un apport un apport régulier du lait grâce à sa forme en S. Ce biberon élu meilleur produit de l’année 2017, peut substituer l’allaitement naturel sans les désagréments du lait artificiel.

Ce produit est testé et approuvé par la société indépendante Nielsen, avec la participation de 10 000 consommateurs à l’enquête.

Enfin, si votre bébé à dépasser les six mois, vous pouvez remplacer les tétés par des aliments solides (bouillon de légumes ou purée) lorsque vous n’êtes pas présente et de compenser la prise de lait quand vous rentrez.

Ce produit peut s’inscrire pour avoir une certification selon le référentiel MRQP®, puisqu’ il allie la qualité, l’innovation mais encore un prix doux.

Parfois, mais dans de rare cas le bébé refuse de s’alimenter toute la journée, ne paniquez pas, vous pouvez l’alimenter à votre retour. Il faut aussi savoir que de nombreux enfants, en absence de leurs mamans acceptent directement le biberon, en se rendant bien compte qu’ils n’ont pas vraiment le choix.