Entrepreneurs à Bordeaux : L’ouverture vers le marché américain

L’entrepreneuriat en France prend plusieurs formes et se développe dans tous ses cadres. La région de Bordeaux est parmi les plus actives dans ce domaine avec la montée en puissance de plusieurs marques, notamment dans la ville de Mérignac où se trouve les locaux de grandes marques de l’industrie médicale et pharmaceutiques. Ces entreprises sont en train de s’afficher à l’international en s’ouvrant surtout sur le marché américain, soit pour la commercialisation de leurs produits, soit pour la recherche de capitaux en provenance des States. En fin de 2016, une initiative locale a mené des chefs d’entreprises bordelaises à nouer des contacts avec des Américains pendant quinze jours en vue d’améliorer les relations entre les deux parties.

Une visioconférence avec des partenaires américains

Après une première visioconférence avec l’Allemagne, la commission internationale des clubs économiques d’Aquitaine a organisé pendant 15 jours une deuxième visioconférence rassemblant des chefs d’entreprise de Bordeaux et Mérignac avec des potentiels partenaires américains. Plusieurs entreprises ont présenté des dossiers de partenariats et financements et 7 ont été retenus. Le but est de créer un lien entre Bordeaux et Huston aux Etats-Unis.

Alors que les relations commerciales et économiques entre la France et les Etats-Unis sont en bons termes, cette visioconférence vise à « promouvoir les exportations et à faire connaitre les entreprises bordelaises auprès des Américains », explique Daniel.E.Hall, le consul américain à Bordeaux. Quant aux chefs d’entreprise présents, ils ont apporté leur contribution à la conférence en exprimant leur souhait de créer des liens d’échanges entre les deux parties pour optimiser leur travail et créer des opportunités de croissance, à l’instar du groupe Acteon, situé à Mérignac  qui a été repris par le fonds américain Bridgepoint en 2014.

Le cas Acteon : un exemple pour les Bordelais

Devant cette ouverture de chances via le marché américain, les entrepreneurs de la région de Bordeaux doivent profiter de l’amélioration des indications de la situation économique et chercher à développer leurs activités en exploitant ou bien les fonds américains, ou leurs consommateurs. Le groupe Acteon, spécialisé dans la production des équipements médicaux et dentaires, a passé par cette phase.

Lorsqu’il a rencontré des difficultés à écouler ses produits à haute technologie sur le marché européen, Acteon s’est dirigé vers les Etats-Unis. En 2014, le fonds Bridgepoint rachète presque la totalité des actions du groupe français et nomme un nouveau PDG, une femme d’affaires dotée d’une grande expérience chez des multinationales comme Merck, Pfizer et Lundbeck, comme directrice générale du groupe. Au bout de deux années, Acteon a réalisé une hausse de 16% de son chiffre d’affaires et se pose désormais comme le premier producteur des ultrasons dans le monde. Pour les entrepreneurs bordelais, il s’agit d’un parfait exemple de réussite à suivre.