Smartphone : la guerre entre Samsung et Apple

Depuis plus de 7 ans, les deux grands leaders de l’industrie téléphonique mondiale sont en guerre continue. En bref, les deux firmes sont en état de guerre et les armes utilisées sont des bouts de papiers.

Le motif de cette guerre commerciale :

Pour commencer, les deux firmes n’ont pas cessé de tenter de faire interdire les ventes des produits de l’autre. En effet, ils s’affrontent, depuis plus de 7 ans, sur des questions de brevets, le but étant de se mettre les bâtons dans les roues. Il est à noter que c’est Apple qui a décidé d’entamer cette guerre juridique, en déposant une plainte contre la marque de smartphone Tunisie. Elle accuse la marque de plagiat puisque le smartphone Galaxy S et la tablette Galaxy tab présentent quelques ressemblances avec le design des iPhones, ainsi que les fonctionnalités. Elle insinue qu’un retrait des ventes se veut être imminent. En conséquence, la firme américaine a obtenu deux victoires contre la firme coréenne. Plusieurs tribunaux tels qu’en Allemagne et en Australie ont ordonné le retrait des ventes de la tablette Galaxy tab 10.

Samsung condamné ?

En 2012, le géant coréen est condamné pour la première fois. Il a dû payer à Apple la maudite somme de 1,05 milliard de dollars. Le motif de la plainte était la violation des brevets d’iPhone. Cela dit, Samsung est parvenu à diminuer la somme en faisant rejuger l’affaire en cours d’appel de nombreuses fois. Finalement, la somme à payer était de 548 millions de dollars. Mais en fin de compte, la cour suprême a annulé l’amende, pour le plus grand bonheur de Samsung. Les efforts de Samsung ont fini par aboutir. Un résultat de comparatif smartphone plutôt négatif entre l’iPhone et le Galaxy S.

La hache de guerre enfin enterrée ?

Les deux leaders mondiaux du marché des smartphones ont finalement décidé de régler leur litige qui a duré plus de sept années consécutives. Ils ont signé un accord mais les détails n’ont pas été dévoilés. Étant donné les documents judiciaires rendus publics, cet accord a eu des conséquences financières. Apple a déclaré qu’elle voulait protéger son travail acharné ainsi que l’innovation dont elle fait preuve. La guerre des brevets entre ces deux leaders de monde de l’high tech est finalement arrivée à son terme. Cependant, Apple continue d’affirmer que Samsung a bel et bien plagié le design et les fonctionnalités de l’iPhone, violant ainsi quatre de ces brevets.

Enerlis la première SS3E de France

Créée fin 2013, par Thierry Martin LNA ex-président et Aurélie Gaudillère, dans l’objectif de diminuer l’empreinte environnementale de ses clients en réduisant la facture énergétique, Enerlis coordonne l’ensemble des expertises spécifiques de l’environnement et de l’énergie. L’entreprise, qui constitue le leader du SS3E en France, dispose d’un atout de taille qui est son indépendance par rapport aux énergéticiens, garantissant ainsi son objectivité au niveau des solutions proposées. Intervenant aujourd’hui sur tout le territoire français, avec un bon réseau de partenaires, ainsi qu’une vingtaine de salariés, l’entreprise, qui œuvre à la promotion de la Green IT, a connu une forte croissance depuis sa fondation et a pu enregistrer cette année plus de 19 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Les domaines d’intervention de Enerlis

Selon le cofondateur de l’entreprise, les clients de Enerlis sont essentiellement les grands consommateurs d’énergie comme les entreprises, les bailleurs sociaux, les collectivités, les gestionnaires de patrimoine et des copropriétés.

Enerlis, propose à ses clients une approche complète et globale en apportant les solutions qu’il faut au niveau de l’ensemble de la chaîne de valeur de l’efficacité énergétique (chauffage, éclairage, isolation, …), tout en veillant à intégrer l’énergie renouvelable, ainsi que des solutions d’intelligence énergétique en mettant en place des réseaux fermés de distribution et des réseaux intelligents.

L’entreprise propose en amont du conseil, de l’ingénierie et de l’audit. En aval, elle propose de la maintenance et de l’exploitation. Enfin, l’équipe de Enerlis, apporte aussi à ses clients toutes les solutions d’ingénierie financière par l’intermédiaire de l’apport des approches de tiers investisseurs, ainsi l’entreprise permet à ses clients de financer leurs projets de rénovation énergétique sans avoir besoin de puiser dans leurs propres ressources financières.

Comment accompagner ses clients dans leur transition énergétique ?

Thierry Martin LNA, ex-fondateur, a assuré que l’équipe de Enerlis, cherche à combiner les différentes solutions d’efficacité classiques énergétique, avec des solutions d’énergies renouvelables plus innovantes. Il est essentiel de mentionner que l’équipe de l’entreprise est convaincue que la valorisation énergétique des eaux usées représente un important potentiel de développement. Pratiquement, il s’agit de valoriser les calories gaspillées des eaux usées pour refroidir ou chauffer des bâtiments à grande échelle.

Ce type d’approche semble intéresser surtout les bailleurs sociaux, qui voient dans ces solutions une manière rentable et simple d’introduire une énergie plus verte au sein du patrimoine immobilier. Avec ces solutions, les clients affirment que dès la première année, les économies d’énergies se situent entre 30 et 20 % de l’énergie annuelle.

la demeure sidi bou said la meilleur hotel luxe tunisie

Maison d hote sidi bou said Les chambres d’hôtes sont aujourd’hui le meilleu hotel luxe tunisie.
Compromis entre le confort d’un chez-soi et le service d’un hôtelier.
En Tunisie, nous avons beaucoup d’opportunités maintenant.
Que vous recherchiez une cabane en pleine forêt ou une Maison d hote sidi bou said “vue panoramique”.
Vous trouverez en quelques clics votre logement de rêve pour un dépaysement à quelques kilomètres de chez vous.
Nous avons répertorié les plus belles et les plus charmantes maisons Maison d hote sidi bou said.
Pour vous et les distingués tunisiens.
Découvrez-les.

Hotel luxe tunisie la demeure sidi bou said

Hotel luxe tunisie “La demeure” une magnifique maison d’hôtes située à Sidi bou said à tunis qui vous assure un moment de détente absolu dans un cadre agréable et original.
Le ciel vous pénètre de toutes parts.
Il déverse la transparence pastel de son immensité dans l’enfilade des pièces.
Tout semble peint d’un glacis surnaturel dont le profond miroir est la mer qui contrecarre le ciel et redouble de splendeur.
Ton regard plonge à l’infini à travers les fenêtres,
Où le panorama de la légendaire baie de Cartago se déroule entre ciel et mer,
Comme si vous flottiez dans la peinture d’une aquarelle géante en trois dimensions.
Vous devenez le point central de cette décoration avec laquelle vous ne faites qu’un,
Vous êtes dedans et dehors avec une légèreté visuelle qui au premier regard vous captive mystérieusement.

Des chambres spacieuses et élégantes

En entrant dans La Demeure « Hôtel de Luxe Tunisie » au cœur du village historique de Sidi Bou Saïd.
Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Vous êtes immédiatement saisi par la splendeur visuelle d’une architecture ouverte de toutes parts.

Suite Erlanger

Dans la Suite Erlanger, qui surplombe le Château du Baron d’Erlanger.
Aujourd’hui musée de la musique.
Le ciel vous pénètre de toutes parts et vous enchante au premier regard :
Tout semble peint d’un émail bleu surnaturel,
Dont le fond est la mer Miroir qui agit comme un contrepoint au ciel,
Doublant sa luminosité et s’harmonisant avec les couleurs de la pièce.
Les Romains dans leurs œuvres célèbres.

hotel luxe tunisie

KiwiBox propose un casting assez prestigieux

Charging phone, la start-up qui a racheté la marque Bidul a lancé Kiwikong en collaborant avec le célèbre artiste français Dan Oiknine.

La nouvelle KiwiBox

Constituant une borne de recharge, pour des tablettes et smartphones, universelle, le KiwiBox avait été brevetée par la start-up Charging Phone. Ce nouveau dispositif a séduit plusieurs personnes dont Jacques Antoines Granjon et Xavier Niel, les investisseurs à titre personnel. En outre, plusieurs personnalités dans le monde des affaires comme Ralph Ruimy (TimeOne), Philippe Fraysse (Cobol-IT), Olivier Bernasson (Pecheur.com, Olivier Mathiot (PriceMinister, Rakuten), ont accepté d’entrer au capital ainsi qu’au conseil de Charging Phone pour un montant qui n’a pas été dévoilé, mais qui est, selon Guillaume Guttin, le PDG fondateur, historique par rapport aux précédentes levées de fonds. D’après les sources de plusieurs médias français, la somme varie entre 3 et 5 millions d’euros.

Ce type d’opération a pu permettre dans un premier temps l’acquisition de la marque Bidul qui est une entreprise spécialisée dans la distribution spécialisée. Cette acquisition permettrait d’avoir une excellente notoriété malgré son chiffre d’affaires qui est assez modeste (600 000 euros). Ainsi le producteur d’accessoires de produits high-tech pourrait élargir sa position en participant à la vente en ligne. Ce type de vente qui est jusqu’ici marginalisé permettrait à l’entreprise de décupler la gamme de produits à vendre de 7 à 70 produits entre autres, des charguer, des enceintes et clefs USB. La vente de ces produits se ferait dans 25 pays.

90 % des produits sont destinés à l’exportation

Créé en 2015, Charging Phone a pu surpasser tous ses objectifs en enregistrant prés de 10 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018. Plus de 90 000 KiwiBox muni d’une tête de recharge interchangeable et éjectable, se sont vendus en 2017, grâce aux divers accords commerciaux réalisés essentiellement avec les Etats-Unis mais aussi avec le Moyen Orient.
Création d’enceintes exceptionnelles

La marque très actif et cherchant à innover sans cesse, a opté de nouer un partenariat avec le célèbre sculpteur des stars, Dan Oiknine, dont les œuvres sont les plus vendues dans le monde. Connu pour ses sculptures d’animaux sauvages taillés en facettes, l’artiste a décidé de créer la version KiwiKong avec l’entreprise Charging Phone.
L’enceinte sculptée est de 34 cm de haut faisant référence au Wild Kong, le magnifique singe d’Orlinski. Grâce à cette création Guillaume Guttin assure que la marque vise les boutiques de concept store lifestyle et de décoration.

Grand Prix de France de Formule 1 : Romain Grosjean enfile un casque exceptionnel

Ce n’est pas la première fois que l’artiste sculpteur Dan Oiknine, participe pour le Grand Prix de France, cette année aussi l’artiste gâte les pilotes en leur offrant un casque hors du commun.

Démocratiser l’art contemporain

Pour la deuxième année consécutive, l’artiste français dont les œuvres sont les plus vendus au monde, participe dans le Grand Prix de France. En plus de l’exposition de ses fameux œuvres, Dan Oiknine est aussi aux petits soins des pilotes de formule 1, comme le magnifique casque qu’il a conçu à Romain Grosjean.

Il est important de mentionner que l’artiste français connu par ses magnifiques sculptures d’animale comme la gigantesque sculpture de gorille Wild Kong, cette année a opté de frapper encore plus fort en créant un magnifique casque à l’effigie du pilote de formule 1 français Romain Grosjean. Un casque que le pilote a affirmé qu’il lui portera certainement chance.
Ainsi, les pilotes et les spectateurs pourront admirer les œuvres du sculpteur français qui se trouvent tout le long du tracé comme le Wild Kong et l’ours blanc en haut de ses 5 mètres, portant les couleurs de la France. Une véritable exposition artistique en plein air, disponible à tout le monde traduisant bien la démarche artistique du sculpteur contemporain qui vise la démocratisation de l’art en France.

Un casque spécialement conçu par le sculpteur

En outre, l’artiste français a aussi imaginé des œuvres assez particulières pour gâter les pilotes tels que Romain Grosjean, le pilote de formule 1 français qui a couru avec un casque Bell Helmets désigné spécialement par l’artiste français dont les œuvres sont les plus vendus. Un clin d’œil que Romain Grosjean n’a pas omis de souligner qu’il est un admirateur du magnifique travail de l’artiste français et ses œuvres en affirmant qu’il a déjà eu un coup de cœur pour les trophées que le sculpteur français a créé spécialement pour le Grand Prix de France l’an passé.
C’est pour cette raison que pour cette année le pilote a tout de suite pensé à l’artiste français, puisque les pilotes avaient le droit d’avoir un casque spécial durant le Grand Prix de France.
Romain Grosjean était très heureux lorsque l’artiste a accepté la demande du pilote et lorsqu’il a envoyé les premiers croquis, en affirmant qu’il est sûr que le casque lui portera chance.
En outre, cette année, le sculpteur français a créé et imaginé les trois trophées qui seront remis aux trois premiers pilotes.

L’emploi des jeunes : potentiel et défi

L’Afrique s’est trouvée ces trois dernières décennies confrontée à une accumulation de problèmes qui sont venus amplifier, voire exacerber les effets des faibles performances économiques. Le continent africain a les taux de pauvreté les plus élevés du monde.

L’inégalité et la pauvreté, leurs formes et leur étendue, dépendent généralement des possibilités qu’a ou n’a pas la population d’obtenir un revenu. Depuis longtemps, la croissance économique est regardée comme le principal moyen de réduire la pauvreté et de développer l’emploi en Afrique. Plusieurs pays ont connu, dans les années qui ont suivi leur accession à l’indépendance, une croissance assez soutenue. Pour les premières années de ce nouveau millénaire, on a enregistré également une certaine amélioration des résultats macroéconomiques. Pour se développer et s’industrialiser, l’Afrique devrait, selon certains économistes, exploiter l’avantage comparatif qu’elle possède dans la production de produits de base.

De la production de produits miniers, agricoles ou de base, à la production manufacturière, l’évolution de l’économie du continent a été jusqu’ici lente. Il est important de rappeler que l’OIT (Organisation Internationale de Travail) joue un rôle international primordial au profit de l’emploi des jeunes. Cette dernière souscrit par ailleurs aux ODM (Objectifs du Millénaire pour le Développement), et particulièrement à l’objectif numéro 9 consistant à appliquer et à formuler, en partenariat avec les pays en développement, des stratégies qui permettent aux jeunes d’accéder à un travail productif et décent.

L’agenda du travail décent de l’OIT

Contrairement à ce qui se passe dans d’autres pays, la pauvreté est notamment grande en Afrique. Il est à noter que les taux de croissance des économies africaines sont à ce jour en faible progression par rapport à ceux de la population. La situation diffère selon les pays.
L’Afrique centrale (à savoir Tchad, Guinée équatoriale, Gabon, Cameroun, Congo-Brazzaville, etc.) a ainsi l’avantage de compter une forte proportion des femmes économiquement actives, plus forte que la moyenne internationale.

Le défi que représente l’emploi des jeunes est généralement lié à la situation globale de l’emploi, mais ses aspects propres appellent des dispositions particulières. Il est ainsi important de maximiser le potentiel offert par les jeunes travailleurs afin de favoriser la croissance et promouvoir le développement, ce qui aura pour effet de réduire la pauvreté.
Il est important de souligner que le taux de chômage des jeunes demeure partout élevé.

D’après les dernières estimations du groupe de la Banque Mondiale (GBM), 92 millions des jeunes sont aujourd’hui privés d’emploi, soit environ 52 % de la population au chômage dans le monde. La démographie africaine impose ainsi la création rapide et massive d’offres d’emploi Brazzaville.

Comment favoriser la création d’emplois pour les jeunes en Afrique ?

La création d’emplois, particulièrement pour les jeunes, dans le marché du travail reste aujourd’hui une problématique fondamentale inhérente à chaque société.
Pour absorber les 32 000 jeunes qui arrivent chaque année sur le marché du travail et faire face au doublement de sa population d’ici 2040, le continent africain doit mener des politiques de développement local.

Le fait est connu. La population de l’Afrique va doubler, voire tripler, d’ici 2040. Plus de 650 000 personnes complémentaires vont ainsi venir gonfler, au cours des 3 prochaines décennies, les campagnes. D’après le président du groupe de la Banque Mondiale, David Malpass, pour créer des emplois, il faut concevoir des politiques de développement local.

Et aussi, pour éviter que les pays africains ne deviennent le déversoir de chômeurs sans racines. Les économistes pensent que le doublement, voire le triplement, de la population de l’Afrique est une formidable opportunité. Le continent africain va ainsi devoir gérer une trajectoire démographique sans précédent. Il est important de rappeler que l’Afrique fait preuve, depuis une décennie, d’un dynamisme économique considérable et les prévisions pour l’année 2018 et 2019 le confirme.

Comment l’Afrique peut-elle créer les 35 millions d’emplois par an nécessaires sur les trois prochaines décennies pour absorber sa population active croissante ?

Selon le chef de l’Etat du Congo-Brazzaville, Denis Sassou-Nguesso, il faut créer des emplois où la demande va être la plus abondante. Autrement dit, dans les endroits ruraux où les populations vont rester encore majoritairement installées au cours des 20 prochaines années. Les pays Africains doivent donc réfléchir à la création d’activités au niveau local.

Afin de réduire le sous-emploi et le chômage des jeunes en Afrique, deux recommandations peuvent ainsi être proposer pour orienter l’action collective des gouverneurs. Tout d’abord, concentrer la création massive d’emplois pour les jeunes africains dans des secteurs bien précis comme l’industrie, l’élevage et l’agriculture, par une politique volontariste mêlant la création de guichets liés au travail en milieu rural, mais également la création de services publics de vulgarisation agricole, et la création de marchés de location de terre. Il faut aussi soutenir des projets d’entreprenariat en milieu rural, et intégrer des activités de sensibilisation à l’élevage et à l’agriculture dans les programmes scolaires. Ensuite, faire de la création d’emplois pour les africains, notamment pour les jeunes, une priorité d’action des pouvoirs publics.

L’Afrique doit innover pour créer suffisamment d’offres d’emploi Brazzaville pour sa population jeune et croissante.

Les artistes français contemporains qui valent très cher

Deux sculpteurs et artistes contemporains, sont devenus très célèbres ces dernières années malgré qu’ils ont choisi de ne pas exposer leurs œuvres dans les grands musées occidentaux. En effet, Richard Orlinski, le célèbre sculpteur des stars et Laurence Jenkell, sont les deux artistes français les plus côtés, et les plus vendeurs dans le monde

Deux artistes inconnus qui valent de l’or

La plasticienne française Laurence Jenkell et le célèbre sculpteur ont opté de ne pas exposer leurs œuvres artistiques hors du commun dans les célèbres grands musées occidentaux. En effet, les deux artistes dont les œuvres sont les plus vendues dans le monde, ont choisi de rendre l’art accessible à tout le monde en exposant leurs magnifiques œuvres dans des places et parcs publics.

Il est évident que si vous êtes un fervent admirateur de ces artistes français, vous n’en verrez pas un seul de leurs œuvres dans un grand musée occidental. Malgré que ces artistes sont assez absents dans la presse spécialisée dans l’art, ils vendent toutefois plusieurs œuvres dans différentes galeries d’art et ils font partie du classement Artprice des artistes de l’hexagone qui sont les plus cotés aux enchères.

Un artiste contemporain pas comme les autres

Le célèbre sculpteur français, Richard Orlinski, qui est anciennement un spécialiste dans les reconversions immobilières, a commencé par créer le fameux crocodile en résine coloré en 2004 qui l’a pu vendre à plus de 1000 euros. Dix ans après sa reconversion à l’art contemporain, l’artiste a pu vendre l’une de ses sculptures à plus de 650 000 euros.

Au niveau de son site web, l’artiste français a assuré qu’il sculpte afin de sublimer la réalité tout en essayant de créer différentes œuvres d’art intemporelles, belles et vivantes permettant ainsi de susciter l’émotion dans le regard de l’autre.
Le célèbre sculpteur français a assuré que les différents collectionneurs dans le monde se sont lassés qu’on leur impose ce qu’ils doivent acheter.

« L’art doit être accessible à tout le monde »

Le succés commercial de l’artiste français est tel qu’il a pu ouvrir en 2017 sa propre galerie d’art portant son nom en collaborant avec le Bartox. En vitrine de la galerie qui se trouve en face de l’Elysée, on peut apercevoir le célèbre Wild Kong en Inox qui existe déjà en d’autres formats, couleurs et en d’autres matériaux. L’artiste assure qu’il vise avant tout de rendre l’art accessible à tout le monde, c’est pour cette raison qu’il a choisi d’exposer ses œuvres dans plusieurs lieux publics en France.

Le sculpteur français Orlinski a pu lancer une valise design portant « Wild Kong »

Le 8 juillet dernier, le sculpteur français aux multiples facettes a lancé une e-boutique sur laquelle il a proposé en vente une édition limitée d’une valise Wild Kong. Son premier produit, une valise Kong, est épuisé en moins d’une heure.

Un artiste pas comme les autres

Le célèbre sculpteur français Richard Orlinski qui est connu pour être l’artiste français dont les œuvres sont les plus vendues au monde possède plus de 5 galeries dans les quatre coins du monde. De la rue à l’écran de votre télévision, l’artiste a fait son apparition et a amené l’art dans une mesure où il n’a jamais été auparavant.

Avec sa créativité artistique hors du commun et indomptable, le sculpteur contemporain n’hésite pas à associer son image à des partenaires prestigieux comme celle avec Hublot qui lui permettent d’avoir une carte blanche dans sa démarche créative, tout en lui permettant de préserver en poussant encore plus loin sa volonté de faire entrer l’art dans le quotidien de tout monde. Ainsi, il a collaboré avec des marques prestigieuses pour lesquelles il a pu créer plusieurs modèles de montres à succès. Le célèbre sculpteur est aussi en collaboration avec la maison horlogère Hublot (Groupe LVMH), et ce, depuis plusieurs années. En effet, grâce à cet partenariat, l’artiste a pu concevoir plusieurs modèles de montres, qui ont tous été un vrai succès.

Vente en ligne des produits Orlinski

Chaque mois, le sculpteur donnera rendez-vous à ses fans pour une vente en ligne d’un nouveau produit éphémère, à travers son site en ligne.
Le premier produit proposé par l’artiste français est, le Kong Case, une valise toute noire au design innovant. Selon le sculpteur, très prochainement, des figurines de ses œuvres les plus emblématiques seront mises à la vente à des prix abordables. Dés le lancement de son e-boutique, le Kong Case est épuisé en seulement une heure.

Ce projet, fait partie de la démarche de Richard Orlinski qui vise à démocratiser l’art en espérant qu’il devient plus accessible au grand public.

Le groupe Wokingham Courrier lance un concours pour les artistes

Le groupe de messagerie Wokingham a recherché de participer à son nouveau projet « Art on Wheels ». En effet, l’entreprise « Fligt Logistics » a lancé durant le mois de juillet dernier, un concours invitant les artistes du monde entier à soumettre leurs idées pour le prochain ajout à sa flotte de véhicules ShipArt . Parmi les artistes qui ont participé à ce concours, on peut citer le célèbre artiste français Richard Orlinski.

Un concours lancé pour les artistes du monde entier

Lancée en 2016, l’initiative comprend 14 véhicules enveloppés de street art qui transportent des œuvres d’art de haute qualité dans une gamme de lieux.

Et le lauréat de ce concours rejoindra les artistes de renommée tels que Seaty, Natasha Kumar et Richard Orlinski en tant que 15e membre du projet.

Steve Bodie, le chef du marketing et des communications a déclaré: « Chaque jour, nos 14 véhicules ShipArt sillonnent à travers le Royaume-Uni et l’Europe, enveloppés dans des œuvres d’art époustouflantes et apportant littéralement l’art sur les routes pour que tout le monde puisse en profiter », en ajoutant « chaque artiste et œuvre ont été sélectionnés pour leur contribution particulière à notre vision commune de l’art public accessible, ainsi que pour de solides références environnementales et humanitaires. Nous cherchons à envelopper le véhicule numéro 15 dans le travail d’un nouvel artiste.»

L’artiste gagnant rejoindra les meilleurs artistes du monde

L’œuvre gagnante sera imprimée sur un véhicule de Flight Logistics et sera vue par les galeries, les collectionneurs et le public à travers le Royaume-Uni et l’Europe pendant que la camionnette livre et collecte des œuvres d’art.

Monsieur Steve Bodie a ajouté : « Le gagnant recevra une incroyable opportunité promotionnelle qui est presque trop belle pour être vraie.»
Pour participer au concours, l’artiste doit juste envoyer un e-mail comportant un court paragraphe sur lui-même, en soulignant l’importance de son œuvre et tout facteur de motivation et en joignant une image de son œuvre d’art qui peut être agrandie à 4,3 mètres sur 1,9 mètres.
Le concours a pris fin le vendredi 31 juillet et le gagnant est annoncé le vendredi 14 août. La camionnette est enveloppée par l’œuvre de l’artiste gagnant le 7 septembre.