Comment investir dans des PME et dans des TPE ?

Ces dernières années avec l’accroissement de la technologie et la multiplication des solutions de financement, les sociétés françaises ont découvert de nouveaux placement permettant le développement grâce à la finance participative. Ce dernier permet de créer directement des liens directs entre les investisseurs particuliers et les porteurs de projets concrets. Au niveau de cette nouvelle pratique différentes branches se sont formées dont l’investissement en ligne selon le type de rémunération choisi par les investisseurs. On parle alors de financement participatif ou le crowdfunding. À fin d’apporter plus de précision sur les trois systèmes le crowdfunding, le crowdlending et le crowdequity, Niels Court Payen, le président et le co-fondateur de la société de gestion A Plus Finance, interviendra dans cet article en apportant des explications sur ce type de placement.

Les différents types d’investissement

Selon le président de la société de gestion A Plus Finance, il existe trois types de possibilités qui pourraient apporter des solutions de financement pour les entreprises de type PME et TPE, soit pour le développement global soit pour le financement des projets spécifiques. Toutefois, ces trois possibilités se caractérisent par le type de la rémunération accordé à l’investisseur, par les montages juridiques adoptés, ainsi que par la nature du titre financier émis.
De nos jours, les contribuables recherchent en plus de la rentabilité du placement, des investissement ancrés et concret dans l’économie réelle du pays, dans un secteur bien particulier ou dans une entreprise qui propose des solutions innovantes.
Selon l’expert dans l’investissement, il existe trois grandes voies de la finance participative qui permet aux investisseurs d’investir au niveau des TPE et des PME.

Crowdlending

Le crowdlending est un type de prêt rémunéré à l’instar d’un prêt bancaire classique, accordé à une entreprise non cotée, afin de permettre le développement de l’entreprise en général ou pour un projet spécifique.
Par conséquent le financement se fait sous forme d’un contrat de prêts d’émissions obligataires ou de minibons. Contrairement au financement des stratups, dans le cadre du système de crowdlending, les sociétés financées ont déjà une capacité d’endettement et un historique. Le risque du prêt qui est supporté par les investisseurs jouant le rôle d’une banque, il est important que ces entreprises offrent un minimum de lisibilité surtout au niveau de leur chiffre d’affaires durant ces dernières années.
L’un des avantages qui s’offre à ces sociétés est la disponibilité d’une façon rapide des différents fonds recherchés permettant une meilleure réactivité. Les entreprises bénéficient aussi de la notoriété et de la communication des plateformes qui mettront en avant leurs projets.