Comment investir dans une entreprise et bénéficier de sa croissance ?

Faut-il investir dans une PME pour réduire ses impôts ?

En Europe, investir dans une société non cotée (Private Company) a la cote. Selon l’INSEE, les PME (petites et moyennes entreprises) emploient la moitié des salariés du secteur privé. Elles sont au cœur de l’économie française.
D’après France Invest, 26. 5 milliards d’euros ont été injectés l’année dernière dans les PME françaises. Le gouvernement français souhaite accompagner cet essor en incitant les particuliers et les professionnels à investir dans des PME non cotées.
Vous souhaitez vous aussi participer au dynamisme de ces entreprises non cotées et contribuer au développement de l’économie nationale ? Vous l’avez compris, investir dans une société sélectionnée avec soin est un pari gagnant-gagnant !
De plus, en investissant dans une PME vous pouvez bénéficier de la défiscalisation IR PME. Cet investissement reste un excellent moyen de diversification.

A Plus Génération propose plusieurs solutions d’investissement gérées par A Plus Finance, société de gestion de portefeuille (indépendante) et agréée par l’Autorité des Marchés Financiers, vous permettant d’investir dans une petite ou moyenne entreprise via un véhicule d’investissement (FIP, FCPI, Business Angels, LBO (Leverage buy out, etc.).
Qu’ils soient associés à défiscalisation ou non, ses produits d’investissement PME (Fonds Professionnels de Capital Investissement, holding, Mandat, Fonds d’Investissement de Proximité, etc.) vous permettent d’investir dans des entreprises à fort potentiel de développement sélectionnées avec soin par les gérants d’A Plus Finance.
Les produits de cette société de gestion vous donnent l’opportunité d’investir dans des entreprises identifiées pour leur potentiel.

Fonds d’Investissement de Proximité (FIP) pour investir dans une PME

Créés par la Loi Dutreil en 2005, les FIP visent à accompagner le financement et le développement des PME.
Ainsi, le particulier investissant dans un Fonds d’Investissement de Proximité peut réduire ses impôts sur le revenu (IR) à hauteur de 25 % du montant de son investissement l’année suivant sa souscription. Cette minoration d’impôt est plafonnée à 6 985 euros pour un couple et 3 690 euros pour un célibataire. Au bout de sept ans, la plus-value est exonérée.
Les investissements au capital des fonds spécialisés ou des PME donnent droit à une réduction (de 60 % des sommes investies) d’ISF (Impôt de Solidarité sur la Fortune).
En ce qui concerne la souscription, l’investisseur (que ce soit professionnel ou particulier) peut le faire par différents biais : les plateformes spécialisées comme Mes-FCPI, Best-FCPI, Hedios, Haussmann Patrimoine, les réseaux bancaires, les sociétés de gestion (agréées par l’AMF) ou encore les conseillers en gestion de patrimoine.