Dates des élections municipales 2020

Les prochaines élections municipales se dérouleront normalement les samedis 14 et 21 mars 2020.
Pour pouvoir voter lors des prochaines élections, il est impératif de s’inscrire sur les listes électorales françaises. L’inscription doit se faire avant le 12 février 2020.
Vous pouvez vous inscrire sur les listes si vous êtes citoyen européen (ou ressortissant de l’Union européenne) résidant en France ou de nationalité française. L’inscription se fait par courrier, en mairie de votre commune ou en ligne. Le livret de famille, un justificatif de domicile et une pièce d’identité (une carte nationale d’identité ou un passeport) sont indispensables.
Aux urnes citoyens ! En mars 2020, se tiendront en France les élections municipales.
Cette fois, elles ne concerneront que 49 565 communes contre 51 236 en 2014.
Les bureaux de vote (une salle où l’on procède à un vote) ouvrent le samedi à 6 heures du matin et fermeront en principe à 18h30. Mais dans les grandes villes, comme Lyon, Nice, Marseille ou Paris, l’heure de clôture des bureaux de vote sera à priori fixée à 19h45.

Quel est le mode de scrutin pour les municipales ?

Les conseillers municipaux sont élus au suffrage universel direct (SUD), par les électeurs français et européens (résidant en France) inscrits sur les listes électorales. Ces derniers désignent, dans un second temps, le maire et ses adjoints (ou ses associés). Leur nombre varie de 12 à 76 selon la taille de la commune.

Qui peut se présenter aux élections municipales ?

Cinq conditions doivent être réunies pour être éligible en qualité de conseiller municipal : être inscrit au rôle des contributions directes de la commune ou électeur de la commune ; avoir satisfait aux obligations militaires ; avoir dix-huit ans (au moins) ; être ressortissant de l’UE ou Français ; être candidat dans une seule commune.
La déclaration de candidature est désormais obligatoire pour les élections communautaires et municipales. Lors du dépôt des candidatures aux élections européennes, sénatoriales, régionales, départementales, municipales et législatives, il est impératif de fournir une mention manuscrite (apposée à la main pour attirer l’attention sur l’engagement pris par son auteur) de chaque candidat marquant son engagement.
Vendredi après-midi, Jean-Pierre Mangiapan, le leader de l’opposition, a officialisé sa candidature aux prochaines élections municipales. Il a présenté aujourd’hui son nouveau projet : “le Conseil des jeunes de Villefranche-sur-Mer”.
Ce dernier veut mettre les applications mobiles au service des citoyens de Villefranche. Il veut faire prendre à Villefranche “le virage des nouvelles technologies”.
“La joie de l’âme est dans l’action… Je déploierai toute mon énergie pour faire revivre notre belle cité”, Mangiapan Jean-Pierre.