Le capital risque : mode de financement des start-ups innovantes

Le venture capital : un financement efficace de l’innovation sur le long terme

Les sociétés de capital risque (venture capital) sont toujours prêts à prendre des risques élevés dans l’intention de gagner une rémunération plus élevée (ils ont des plans à long terme). Les investisseurs en capital risque s’engagent généralement dans des activités relatives à la gestion, le marketing et la planification stratégique de leurs entreprises avec lesquelles ils investissent. Ils sont mus par des objectifs différents suivant le moment de leur entrée au capital d’une start-up (société innovante). Pour les start-ups pré-revenus, il convient de s’assurer de la viabilité du projet et de sa capacité à adresser le marché. Pour les start-ups later stage, qui ont fait la preuve de leur business model, les investisseurs vont insister sur la scalabilité du modèle, c’est-à-dire son développement à un régime de croissance soutenu, grâce aux méthodes du growth hacking, de façon à envisager la meilleure sortie souhaitable. Pour les start-ups early stage, les investisseurs vont vérifier que le marché a bien adoubé le projet (démarche itérative) et que celui-ci est suffisamment profond pour assurer une croissance soutenue.

Les différentes étapes d’une levée de fonds

Une fois le projet établi par l’équipe des fondateurs, la levée de fonds est un processus linéaire composée des étapes suivantes :
– Rédaction d’un pack investisseur.
– Prospection des investisseurs pertinents.
– Présentation/argumentaire et échanges avec les investisseurs intéressés.
– Passage solennel devant un comité d’investissement.
– Négociations sur les termes de l’entrée au capital et formalisation d’une lettre d’intention.
– Due diligence sur l’actif économique et le business plan.
– Closing et livraison effective des fonds.

Un pack investisseur est un ensemble de documents formalisant le projet de la start-up, ses projections financières (si l’activité est déjà amorcée au moment de la prospection), ses métriques opérationnelles, perspectives de croissance…
Ce pack comporte en principe un business plan, qui en est la pièce la plus exhaustive présentant l’équipe porteuse (faire ressortir les synergies de compétences et l’expérience des membres de l’équipe…), des éléments de stratégie (intensité de la concurrence, des éléments financiers…). La prospection des investisseurs pertinents doit conduire à sélectionner les investisseurs pertinents pour le type de projet porté par la start-up. Les fonds de venture capital sont, en effet, spécialisés sectoriellement, selon la qualité du fonds et selon la maturité.

A Plus Finance, une société de gestion indépendante, soutient les start-ups (sociétés innovantes) françaises dans leurs développements. Elle peut également les aider à trouver des co-investisseurs. Cette dernière dégage la meilleure rentabilité pour les souscripteurs de ses fonds. Elle intervient dans tous les secteurs innovants (e-marketing, développement durable, cinéma…). Son savoir-faire repose sur l’expertise de ses équipes (des financiers et des entrepreneurs) de gestion. A Plus Finance (créée en 1988) se positionne comme un spécialiste du venture capital.