Le président du PSG a répondu à l’invitation du Préfet de Paris

Le président du célèbre club de football parisien, le Paris Saint Germain (PSG), Nasser Al Khelaifi a répondu à l’invitation proposée par le Préfet de police de Paris, Michel Delpuech. Accompagné pour ce déjeuné, par son directeur de communication, Jean Martial Ribes, ainsi qu’avec le directeur général du PSG, Jean-Claude Blanc, le président du club, a été félicité par le Préfet de Paris.

Les incidents devant le Parc des Princes

Au cours du déjeuner, les incidents qui ont eu lieu au Parc des Princes, le 3 octobre dernier, après le match qui a réuni l’Etoile Rouge de Belgrade et le club parisien, ont été évoqués. Selon le journal sportif, l’Equipe, le préfet a tenu a félicité en personne le président du PSG, Nasser Al Khelaifi, pour les différentes décisions prises, afin d’éviter que ces incidents se reproduisent.
En effet, juste après la victoire du club parisien contre l’Etoile Rouge de Belgrade (6 à 1), prés de 400 individus cagoulés ont jeté des projectiles sur les forces de l’ordre mobilisées devant le Parc des Princes. Des affrontements ont alors éclaté entre les individus cagoulés et les forces de l’ordre, qui ont répliqué en lançant du gaz lacrymogène. Suite à ces incidents, les responsables du club de football parisien ont décidé d’exclure et de suspendre les abonnements de 41 supporters du PSG.
Michel Delpuech, le préfet de la police de Paris, a félicité la décision, ainsi la collaboration générale que le club a fait preuve, en déclarant « nous félicitons les responsables du club PSG, notamment, Monsieur Al Khelaifi, mais également son directeur de communication, Jean-Martial Ribes pour leur collaboration avec la police afin de gérer les Ultras ».

Le PSG veut éviter ce genre d’affrontement entre supporters et force de l’ordre

Suite aux incidents qui ont éclaté le 3 octobre dernier entre quelques centaines de personnes et les forces de l’ordre, les responsables du club parisien ont décidé de prendre des décisions restrictives. Après que le coup de sifflet final du match remporté par le club parisien contre l’équipe serbe, vers 21 h, des personnes cagoulés ont lancé des projectiles sur les forces de l’ordre. Heureusement que ces affrontements n’ont duré que 30 minutes, puisque des policiers se sont déployés tout autour du Parc des Princes, afin d’assurer le retour du calme vers 21 h 45.
Ces incidents ont eu lieu malgré que le match de Ligue des champions avait déjà fait l’objet d’un dispositif renforcé de la part de la préfecture, en déployant prés de 850 policiers autour du Parc des Princes.
En effet, la préfecture de police de Paris a pris en compte toutes les précautions afin d’éviter de reproduire les débordements qui ont eu lieu en Autriche de la part des supporters de l’équipe serbe.