Les avantages fiscaux qu’apporte l’investissement dans une entreprise

Un placement dans le capital d’une entreprise PME permet à l’investisseur de réduire son montant d’impôt sur le revenu. En effet, différents dispositifs de défiscalisation donnent la possibilité à l’investisseur de diversifier son patrimoine grâce à des placements dans des actions non cotées.
Afin d’encourager le placement des fonds propres dans des PME et TPE, tout investisseur peut profiter à une forme d’incitation fiscale en terme d’impôt sur le revenu, à condition qu’elles conservent ses titres durant les cinq ans. Toutefois, les règles diffèrent d’un placement à un autre. Grâce à l’intervention de Guillaume Pellery le responsable de l’investissement au sein de la société de gestion A Plus Finance, vous saurez tout sur les avantages des placements direct et indirects.

Profitez des avantages fiscaux, grâce à l’investissement direct dans une PME ou TPE

Investir directement dans une entreprise de type PME ou TPE permet à l’investisseur de profiter d’un avantage fiscal intéressant. Ce système est connu sous le nom de niche fiscale Madelin ou encore de IR-PME.
Cet avantage fiscal, donne droit à l’investisseur à une réduction d’impôt pouvant atteindre 25 % du placement réalisé. Il est important de rappeler que le plafond pour l’investissement est fixé à 50 000 euros par investisseur et 100 000 euros pour un couple. Néanmoins, en cas de dépassement du plafond, l’investisseur ne perd pas l’avantage fiscal, puisque l’excèdent peut être reporté sur l’impôt, sur les revenus des 5 années suivantes.
Ce système de défiscalisation implique la conservation des titres durant 5 ans en plus de l’année en cours. Toutefois, le placement n’est pas sans risque, c’est pour cette raison qu’il est primordial de bien choisir l’entreprise. L’idéal selon le responsable de l’investissement de la société de gestion A Plus Finance, est d’investir dans le capital d’une entreprise dont l’investisseur connaît parfaitement les dirigeants.
Si l’investisseur n’est pas convaincu par l’investissement direct, il peut opter pour le placement collectif.

Investissements indirects

L’investisseur peut opter d’investir d’une manière indirecte dans une société en investissant par l’intermédiaire des placements comme les fonds d’investissement de proximité ou les fonds communs de placement dans l’innovation.
Le fonds d’investissement de proximité est un actif qui doit être constitué d’au moins 60 % de parts de petites et moyennes entreprises non cotées, possédant moins de 250 salariés. Par contre le fonds commun de placement dans l’innovation est un organisme d’investissement collectif qui permet d’investir dans le capital d’une société possédant un caractère innovant et non cotées.