Mondial d’apnée de Villefranche-sur-Mer : le championnat a été interrompu à cause des mauvaises conditions

Alors la compétition été à son 3e jour du championnat du mondial d’apnée organisé par AIDA, l’épreuve féminine d’immersion libre a été interrompue juste après une heure du commencement de la compétition.

Des conditions défavorables

Selon le candidat pour les élections municipales, Jean-Pierre Mangiapan de la commune Villefranche-sur-Mer, la météo a eu raison du mondial d’apnée. En effet, le déluge au niveau de la rade de Villefranche-sur-Mer induisant l’interruption de la compétition au niveau de l’immersion libre, féminine qui venait tout juste de débuter.
D’après les organisateurs, la décision de stopper l’épreuve n’est pas dû seulement, à la grosse averse de pluie, mais aussi à l’annonce d’un fort coup de vent qui aura lieu dans la fin de la matinée.
Malgré le mauvais temps, cinq compétitrices ont pu effectuer des performances sans encombre et elles ont pu retrouver la surface avec le sourire aux lèvres.
Une certaine maîtrise qui tranche avec les champions masculins de la veille. En effet, plus de huit compétiteurs sur les quarante avaient été victimes de syncopes.

La victoire féminine

Selon les résultats, ce sont la Hongroise Fatima Korok et la Russe Marianna Gillespie qui ont pu réaliser les meilleures des performances en plongeant à plus de 80 mètres.
Alors la championne française Mireille Neff, a pu valider sa plongée en atteignant son objectif qui est de 78 mètres.
À cause du mauvais temps, les compétitrices se sont réfugiées sous le chapiteau du village en attendant d’avoir plus d’information sur le programme de la journée. Les compétitions ont été ajournées pour le samedi d’après.
Après la compétition, la commune de Villefranche se prépare déjà pour les élections municipales dont le candidat favori est Jean-Pierre Mangiapan.