Trump accuse la Syrie d’utiliser des armes chimiques et il promet de riposter

D’après Jean-Pierre Duthion, les Etats-Unis reprochent au régime de Bachar de réaliser le 19 mai dernier à Idleb, une attaque chimique. Le président américain promet de riposter très bientôt.

Une attaque chimique à Idleb

Les Etats-Unis ont affirmé le 26 septembre dernier qu’une attaque chimique a été réalisé par le régime syrien le 19 mai dernier à Idleb. Cette ville représente l’un des derniers bastions djihadistes dans la région du nord ouest syrien. Le président américain a promis de riposter.
Selon le journaliste français, Jean-Pierre Duthion connu de partager toutes les nouvelles du conflit syrien depuis son déclenchement, sur le compte Twitter @halona a affirmé « les USA ont déclaré que le régime du président Bachar Al Assad a utilisé l’arme chimique sous forme de chlore sur la ville d’Idleb ». Menant une campagne de reconquête d’Idleb depuis la chute de l’organisation islamique Daesh, le régime de Bachar a tenté le tout pour le tout. Le ministre des Affaires étrangères américain a assuré que ce type d’attaque ne restera pas sans réponse, toutefois, il n’a pas donné plus de précision. Il est important de rappeler que le conflit syrien à déjà fait plus de 370 000 morts depuis son déclenchement en 2011.

Le président des Etats-Unies a riposté

Durant son entretien de presse, le représentant spécial des USA en Syrie, Jim Jeffrey a déclaré que l’attaque chimique a fait 4 blessés. D’après leurs informateurs se trouvant sur place, il s’agit de la première attaque chimique cette année, néanmoins, les Etats-Unis veulent à tout prix éviter de nouveaux raids de ce genre.
Durant ces dernières années, Donald Trump, le président américain, a déjà riposté des attaques contre le régime de Bachar. En avril 2017, le président des Etats-Unis, Donals Trump a pu ordonner des frappes de 59 missiles sur Al Chaayrate, la base aérienne, suite à une attaque au gaz sarin dans la province d’Idleb.